Info :

Le site est actuellement en cours de re-organisation

Noel !

Pour tout chrétien (et souvent pour de
nombreux non-chrétiens aussi) Noel est généralement synonyme d’émotions.
D’abord par le mystère qui entoure cette fête, ensuite parce
que la période qui entoure ce temps particulier rend d’avantage sensible à la paix,
la tranquillité, la solennité et enfin parce que c’est le jour de
célébration de la naissance de Jésus.
Chez de nombreuses
personnes et ce, quel que soit leur âge, l’émotion qui entoure le temps de Noel
reste vivante à travers les années. Cela se voit particulièrement chez les enfants
qui ont les yeux pétillants de bonheur, de joie et sont

Jésus-Christ, le vrai fondement

De fondement, en effet, nul n'en peut poser d'autre que celui qui s'y trouve, c'est-à-dire Jésus Christ. (1
Corinthiens 3, 11)
Quand Paul vint à Corinthe pour prêcher l'Évangile, il a jugé bon de ne glorifier que « Christ le crucifié ». Son désir était d’ancrer la foi des saints dans la puissance de Dieu et de les édifier comme une communauté fondée sur le crucifié.

Le bien est à ma portée

Car je sais que nul bien n'habite en moi, je veux dire dans ma chair ; en effet, vouloir le bien est à ma portée, mais non pas l'accomplir. (Romains 7, 18)

Est-ce notre faute d’avoir une chair dans laquelle nul bien n’habite ? Bien sur que non ! Nous sommes nés de la chair et avec une chair, une nature, qui a des besoins et des désirs. La première chose que désirent les nouveau-nés c’est le lait maternel dont ils ont besoin pour vivre. Plus tard s’ajoutent d’autres désirs à ce besoin et, avec le temps, des convoitises.

Syndiquer le contenu